Au moins 11 banques ont échoué aux "stress tests"-presse

le
0

MADRID, 22 octobre (Reuters) - Au moins 11 banques de six pays européens pourraient avoir échoué aux tests de résistance menés à l'échelle de la zone euro, rapporte mercredi l'agence de presse espagnole EFE, citant plusieurs sources financières non identifiées. Les résultats des "stress tests" menés par la Banque centrale européenne (BCE) et l'Autorité bancaire européenne (ABE) doivent être publiés dimanche à 12h00 (11h00 GMT). Trois banques grecques, trois italiennes et deux autrichiennes figurent, selon les résultats préliminaires, parmi les banques recalées à ces tests, précise EFE. L'article ne donne aucune précision sur le montant des capitaux que ces établissements devraient lever et ajoute que les résultats peuvent évoluer jusqu'à la dernière minute. L'euro a reculé après la publication de ces informations, passant sous 1,27 dollar EUR= , et les principaux marchés boursiers cédaient du terrain. La BCE n'a pu être jointe dans l'immédiat pour un commentaire. EFE mentionne aussi une banque chypriote et l'éventualité qu'une banque belge et une portugaise aient échoué aux tests. Ces tests, conjugués à une "revue de la qualité des actifs" (AQR) des banques, visent à mesurer la capacité de résistance des banques à divers scénarios économiques, y compris un scénario "stressé" de récession, de montée du chômage, de chute des prix immobiliers et de ralentissement continu de l'inflation, pour déterminer si elles doivent lever des fonds propres afin de renforcer leur solvabilité. La BCE, qui soumet à ces tests quelque 130 banques de la zone euro, assumera à compter du 4 novembre la supervision de l'ensemble du secteur. (Sarah White, avec Eva Taylor à Francfort,; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant