Au moins 102 morts après un fort séisme en Chine

le
0
SÉISME MEURTRIER DANS LE SUD-OUEST DE LA CHINE
SÉISME MEURTRIER DANS LE SUD-OUEST DE LA CHINE

PEKIN (Reuters) - Un séisme de 6,6 degrés de magnitude a fait au moins 102 morts et environ 2.200 blessés samedi dans le Sichuan, province du sud-ouest de la Chine, rapporte la presse officielle.

L'épicentre a été localisé à Ya'an, dans le comté de Lushan, à 12 km de profondeur, selon le centre américain de veille géologique (USGS), qui a parlé dans un premier temps d'une magnitude de 7. En 2008, un séisme de 7,9 avait fait 70.000 morts dans cette région.

La secousse de samedi, enregistrée à 08h02 (00h02 GMT), a été ressentie fortement à Chengdu, chef lieu de la province, qui se trouve à 140 km, et dans les provinces voisines. Elle a été suivie de nombreuses répliques, dont la plus violente a atteint 5,1 degrés.

Selon l'agence Chine nouvelle, au moins 102 décès ont été confirmés, la plupart dans le comté Lushan, où l'électricité et l'eau ont été coupées, et de nombreux bâtiments détruits.

Le tremblement de terre a également fait plus de 2.200 blessés, dont 147 dans un état grave, ajoute l'agence officielle. Une trentaine de survivants ont été extraits des décombres.

Le président Xi Jinping et le Premier ministre Li Keqiang ont promis que tous les efforts seraient mis en oeuvre pour secourir les victimes.

"La question la plus urgente pour le moment est d'agir pendant les 24 heures qui suivent le séisme, le moment où on peut sauver des vies", a déclaré Li Keqiang, cité par Chine nouvelle.

L'armée a dépêché 6.000 hommes sur les lieux du sinistre, précise Chine nouvelle. Selon la chaîne publique CCTV, seuls les véhicules des services de secours sont autorisés à pénétrer à Ya'an.

A en juger par les images diffusées par la télévision chinoise, toutes les maisons des villages proches de l'épicentre du séisme se sont effondrées.

Peuplée d'un million et demi d'habitants, la ville de Ya'an est considérée comme le berceau de la culture du thé. Elle abrite aussi l'un des principaux centre de protection du panda géant.

"Il y a toujours des secousses et des tremblements mais nous sommes en sécurité. Les pandas vont bien", a déclaré un porte-parole de la réserve de Bifengxia, où vivent une centaine de ces animaux menacés d'extinction qui avaient été durement affectés par le séisme de 2008.

Ben Blanchard, Jean-Philippe Lefief et Tangi Salaün pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant