Au Mans, «la rumeur du 93» dérape sur le terrain politique

le
0

La maire du Mans a décidé de porter plainte contre la tête de liste du Rassemblement bleu Marine aux municipales pour diffamation.

La petite conférence de presse ne devait pas connaître un écho national. Samedi 20 janvier, au Mans, sept candidats ayant reçu l'investiture du Front national (FN) dans la Sarthe doivent faire le point sur leur campagne municipale. Lorsque la tête de liste pour la ville du Mans, Louis Noguès, aborde le sujet de l'immigration, il relève que des personnes «étrangères» arriveraient par car «nuitamment», et que les chauffeurs de la compagnie municipale auraient pour ordre «de se taire» sur ces faits. Des éléments qui rappellent la «rumeur du 93», qui court depuis des années dans les villes de l'Ouest de la France, et qui prétend que les municipalités toucheraient des subsides en échange d'accueil massif de populations immigrées. Au Mans, cette rumeur dit que c'est ainsi que le tramway, actuellement en construction, aurait été financé. ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant