Au Mali, l'armée française a reconstruit le pont de Tassiga

le
0
Détruit par les djihadistes du Mujao, ce pont est situé sur un axe d'échanges majeur entre la ville de Gao et le Niger.

«Allez, les gars, allez! C'est la dernière!» Les militaires français s'encouragent avant de reprendre à pleines mains les épaisses barres d'acier qu'il s'agit de faire glisser le long des galets de roulement, dernière étape de la reconstruction du pont de Tassiga.

La chaleur, dans cette portion désertique du nord du Mali, atteint parfois les 70 degrés. «Des conditions pénibles», commente laconiquement le lieutenant Charles, du 31e régiment du génie, qui a dirigé les travaux. Situé entre Gao et la frontière nigérienne, l'ouvrage avait été détruit par les djihadistes du Mujao (Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest) à la fin du mois de janvier, peu avant la libération de Gao. Les combattants islamistes espéraient alors ralentir la progression des militaires en provenance du Niger voisin.

Mais aujourd'...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant