Au Mali, Ansar Dine dément avoir prononcé un cessez-le-feu

le
0
    BAMAKO, 2 novembre (Reuters) - Le groupe islamiste armé 
Ansar Dine a démenti avoir décrété un cessez-le-feu unilatéral 
au Mali. 
    Dans un communiqué émis mardi soir, il juge "dénuée de tout 
fondement" l'annonce en ce sens faite lundi par le président du 
Haut Conseil islamique du pays, Mahmoud Dicko.  
    Lié à Al Qaïda, Ansar Dine est l'un des groupes islamistes 
qui ont profité en 2012 du soulèvement touareg pour s'implanter 
dans le nord du Mali.  
    Ils ont été repoussés début 2013 par les soldats français de 
l'opération Serval alors qu'ils progressaient vers la capitale, 
Bamako. Mais le niveau de violences s'est de nouveau intensifié 
depuis le début de l'année.  
 
 (Tiemoko Diallo, Gilles Trequesser pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant