Au Kenya, le plus grand camp de réfugiés du monde

le
0
REPORTAGE - A quelques kilomètres de la frontière avec la Somalie, Dadaab s'est transformée en une vingtaine d'année en un gigantesque camp où vivent 350.000 personnes.

Les Kenyans l'appellent la ville poussière... Dadaab est postée à seulement quelques kilomètres de la frontière avec la troublée Somalie voisine, dans la zone aride du nord du Kenya. Et elle s'est transformée en vingt ans en camp de réfugiés géant. Plus de 350.000 personnes y vivent au sein de trois structures gérées par le Haut Commissariat pour les réfugiés de l'ONU, le HCR.

Lorsque la ville de Dadaab a commencé à recueillir les Somaliens fuyant les combats qui ont suivi la chute de leur dernier véritable dirigeant, Siyad Barre, personne ne prévoyait que la Somalie ne connaîtrait plus la paix.

Abari Osman vit depuis vingt ans à Ifo, l'un des camps de Dadaab, devenu le plus grand ensemble de camps de réfugiés du monde. «Je n'ai jamais pensé que je resterai ici si longtemps , nous raconte-t-il lors de notre visite du camp où il est désormais traducteur pour le HCR. Je suis arrivé à 8 ans, je ne pensais pas faire toute mon école primaire dans un camp d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant