Au Japon, les patrons n'ont pas le moral

le
0
Les grandes entreprises japonaises jugent la conjoncture plus mauvaise en septembre qu'en juin.

L'indice Tankan de confiance des grandes entreprises manufacturières au Japon, qui mesure l'écart entre les firmes qui jugent la situation de l'Archipel favorable et celles qui l'estiment mauvaise, a perdu 2 points en septembre par rapport à juin, à -3 points.

Si les ventes au détail sont légèrement reparties en août (+1,8%) et si le taux de chômage a reculé à 4,2% de la population active contre 4,3% en juillet, la production industrielle a encore reculé de 1,3% sur un mois. C'est son quatrième recul en 5 mois et il porte la chute de la production industrielle nippone à 4,3% sur un an.

Les fabricants de semi-conducteurs et d'écrans à cristaux liquides sont les premiers touchés par la faiblesse des exportations de téléphones mobiles, de tablettes informatiques et même de téléviseurs en Chine et en Europe.

Mais d'une manière générale, c'est tout le secteur électronique qui connaît une période difficile, pénalisé de surcroît par la vigueur du yen que le gouvern

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant