Au Japon, le salaire minimum va augmenter de 3% par an

le
0
    TOKYO, 24 novembre (Reuters) - Le salaire minimum au Japon 
augmentera de 3% par an à partir du prochain exercice 
budgétaire, qui débutera en avril, dans le cadre de la politique 
de soutien à la consommation et à la croissance, a annoncé le 
gouvernement mardi.  
    Cette politique devrait être appréciée par la Banque du 
Japon puisqu'elle pourrait faciliter la remontée des prix et la 
réalisation de l'objectif de 2% d'inflation que s'est fixé la 
banque centrale. 
    "Nous devons assurer la poursuite d'une croissance 
économique soutenue par la hausse des salaires, et le salaire 
minimum doit être intégré dans ce processus", a dit le Premier 
ministre Shinzo Abe.  
    L'économie japonaise est retombée en récession à deux 
reprises depuis la prise de fonctions de Shinzo Abe en 2012 et 
son gouvernement peine toujours à prouver qu'il peut relancer 
durablement la machine économique.  
    Le salaire minimum moyen au Japon était de 780 yens (5,98 
euros) de l'heure sur le dernier exercice budgétaire. Une hausse 
de 3% représenterait donc à peine plus du prix d'un bol de 
nouilles par semaine. 
    Shinzo Abe a déclaré à ses ministres qu'il souhaitait porter 
le salaire minimum moyen pondéré au niveau national à 1.000 yens 
de l'heure.  
    Le gouvernement a aussi abouti mardi à un accord pour 
favoriser l'entrée des femmes dans la population active en 
modifiant certaines dispositions fiscales et pour assouplir les 
règles en vigueur en matière d'investissement des entreprises. 
    Le Premier ministre devrait parallèlement dévoiler cette 
semaine des mesures censées freiner la baisse de la population 
japonaise.  
     
 
 (Stanley White; Marc Angrand pour le service français, édité 
par Véronique Tison) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant