Au groupe PS, haro sur Malek Boutih

le
0
Le député de l'Essonne, qui a réclamé un changement «urgent» de premier ministre, a été sévèrement critiqué mardi pas ses camarades du PS.

Regrette-t-il ses propos? «Ce n'est pas mon genre», a répondu Malek Boutih à l'issue de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée. Le député PS de l'Essonne, qui a réclamé mardi dans un entretien au Parisien un changement «d'urgence» du premier ministre, a jugé «normal» de se faire «tailler un short» par ses collègues socialistes pour avoir «osé franchir la ligne rouge». Mais il s'est félicité d'avoir «crevé un abcès». Car, a-t-il ajouté, «la gauche est au pied du mur et doit se remettre en mouvement sous peine de perdre». Certes, l'ancien président de SOS Racisme ne fera «pour le moment» pas l'objet de sanction, a précisé l'une des porte-parole du groupe, Annick Lepetit, estimant que «le mieux est de montrer qu'il est isolé mais aussi qu'il a voté toutes les lois du gouvernement».

En réunion de groupe, ma...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant