Au G20, la France pointée pour son coût du travail

le
3
Pour la première fois, le problème du coût du travail français est évoqué au niveau du G20. Il est montré du doigt dans un rapport de l'OCDE présenté au ministres des Finances réunis à Moscou.

De notre envoyé spécial à Moscou

Le coût du travail en France reste «élevé» et «réduit les possibilités d'emploi, en particulier pour les travailleurs jeunes et peu qualifiés». Tel est le verdict sans concession du rapport sur la croissance présenté par l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) vendredi à Moscou où se tient la réunion des ministres des Finances du G20, sous présidence russe cette année. Le rapport porte sur les 34 pays OCDE et les grands émergents - les Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) et l'Indonésie.

Depuis le sommet de crise à Pittsburgh (États-Unis) en 2009, les rapports de l'OCDE qui mesurent l'avancée des réformes structurelles et émettent des recommandations pays par pays, figuren...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9566237 le vendredi 15 fév 2013 à 14:55

    Ce n'est pas le salaire des ouvriers qu'il faut baisser c'est plutôt le nombre de sangsues et de vautours qui vivent à leur dos.

  • davidnad le vendredi 15 fév 2013 à 14:16

    ben ça alors !!!! l'OCDE vient de réaliser un rapport sensationnel !!!!on l'ignorait!!!on nous prend vraiment pour des glolglos.

  • M4189758 le vendredi 15 fév 2013 à 12:57

    JPi - Bizarre, bizarres! Pendant les présidentielles tous les polis tiques gauche ou droite et tous les journaleux et surtout les spécialistes comme BFM nous certifiaient que le coût du travail en France était le même qu'en Allemagne. Bien sur nous, nous savions que non. Mais quelle surprise! Ah mais! le cout a-t-il augmenté tant que cela depuis ? Vive le PS.