Au G20, l'Europe priée d'alléger son austérité

le
0
INFOGRAPHIE- Le G20, dans son communiqué final, demande aux pays à «forts excédents commerciaux», une façon de désigner l'Allemagne et la Chine , de relancer leur demande intérieure. L'Europe tout particulièrement doit se soucier de souternir sa croissance.

La Russie qui préside cette année le G20, et à ce titre en détermine l'ordre du jour, avait formellement demandé qu'on ne parle pas de la «guerre des monnaies». Les grands argentiers des 20 pays les plus importants économiquement de la planète, réunis vendredi à Washington, se sont donc rabattus sur un sujet tout aussi polémique, à savoir le bon rythme de l'assainissement budgétaire.

Trop d'austérité tue les bénéfices de l'austérité? «Le risque est que le serpent se morde la queue. Il faut faire preuve d'une plus grande flexibilité et se donner un à deux ans supplémentaires», nous expliquait vendredi Angel Gurria, le secrétaire général de l'OCDE, qui participait au G20 de Washington. «Il n'e...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant