Au FN, toujours des histoires de famille

le , mis à jour à 08:09
5
Au FN, toujours des histoires de famille
Au FN, toujours des histoires de famille

C'est une marque de fabrique : au Front national, les histoires de famille s'invitent dans l'agenda politique. Ce matin, Marine Le Pen inaugure l'Escale, son QG de campagne à une encablure de l'Elysée, et lève le voile sur ses affiches avec un logo flambant neuf que ses équipes promettent « transgressif ». Une étape supplémentaire avant son entrée officielle dans la course présidentielle programmée début février à Lyon.

 

Mais, pour cette mise sur orbite, Marine Le Pen devra à nouveau faire sans sa nièce Marion Maréchal-Le Pen, en déplacement à Moscou. « C'est juste une question d'agenda. Cette visite à Moscou était prévue de longue date », assure l'entourage de la jeune députée du Vaucluse. « Il ne faut pas y voir de signification politique », renchérit Philippe Olivier, en charge de la cellule idées-image de la candidate.

 

Ce n'est toutefois pas la première fois que la benjamine de l'Assemblée nationale brille par son absence à un rendez-vous du FN. Déjà en septembre, elle avait séché la rentrée de la présidente du parti à Brachay (Marne) pour cause de journée en famille, programmée de longue date, au Puy du Fou.

 

La députée ne figure pas sur l'organigramme de campagne

 

Le torchon brûlerait-il entre les deux femmes ? Leurs proches jurent que non. Certes, Marion Maréchal-Le Pen affiche une loyauté sans faille à sa tante. Mais elle n'insulte pas non plus l'avenir. « Tout porte à les séparer, affirme le souverainiste Paul-Marie Couteaux, ex-conseiller de Marine Le Pen. Elle va s'associer le moins possible à la campagne car elle sait qu'elle peut avoir une carte à jouer après. »

 

Elle ne figure d'ailleurs pas sur l'organigramme officiel de campagne dévoilé aujourd'hui par sa tante. Contrairement à Florian Philippot, dont elle ne partage pas, loin s'en faut, la ligne politique. Selon nos informations, le vice-président du FN devrait, lui, être en charge de la partie ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 28351485 il y a 8 mois

    On voit ici toute la pertinence de l'ANALYSE !!! Il est vrai que tout les sépare ....même l'odeur de leurs pets !!!! Ah les k.ons !!!!

  • mucius il y a 8 mois

    La nièce est toujours à Moscou qui la préfère comme la plus réac. Rappelons que Moscou finance le FN.

  • M2687570 il y a 8 mois

    En fait, elle a intérêt à planter tata, car sinon, elle est grillée, comment ferait elle ensuite, si tata était élue ? A l'élection suivante, retour de balancier et au placard pour 20 ans, et si pas de retour, au mieux, un poste de ministère des milices nationales populaires ou de ministre des camps de vacances pour immigrés ?

  • M2687570 il y a 8 mois

    Du rififi à la boucherie sanzot ? La petite, celle dont les dents rayent tous les parquets, vous savez, celle avec le casque à pointe, lorgne sur la pme familiale, normal, son business plan tient la route sur le court-moyen terme

  • Spartaku il y a 8 mois

    Comme toute dynastie celle des Lepen se fissure depuis que les enfants ont pris le pouvoir.. Le gâteau est trop bon pour le partager ... Le parti du père implosera grâce aux filles ...