Au Danemark, le caricaturiste de Mahomet reste menacé

le
0
Six ans après la publication de son dessin du prophète, Kurt Westergaard est encore la cible d'attaques qui l'obligent à vivre sous protection policière rapprochée.

Le dessinateur danois Kurt Westergaard n'est pas au bout de ses peines suite à la publication, en septembre 2005, de sa caricature du prophète Mahomet. Pas plus tard qu'en septembre, l'artiste a dû écourter une visite à Oslo, où il devait présenter son dernier livre. Selon le diffuseur norvégien NRK, la police craignait qu'il soit la cible d'une tentative d'assassinat.

L'artiste, placé sous protection policière depuis 2006, est en effet le plus exposé des douze caricaturistes publiés par le quotidien conservateur Jyllands-Posten : non seulement son dessin montrant la tête du prophète coiffé d'un turban en forme de bombe est le plus décrié, mais il est le seul à apparaître en public pour défendre la liberté d'expression.

Le dessinateur fait en effet l'objet de très fréquentes menaces. Dès 2006, deux hommes sont arrêtés pour avoir planifié le meurtre de l'artiste. Puis en novembre 2007, la police américaine déjoue à Chicago un projet d'attentat contre lui et F

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant