Au Club Madame avec Dodo la Saumure

le
1
Dominique Alderweireld, alias Dodo la Saumure, rêvait de couvrir la frontière belge de ses clubs. Il est poursuivi pour proxénétisme aggravé.
Dominique Alderweireld, alias Dodo la Saumure, rêvait de couvrir la frontière belge de ses clubs. Il est poursuivi pour proxénétisme aggravé.

C'était il y a quelques années, à l'époque où Jade, qui s'est constituée partie civile dans le procès du Carlton de Lille, officiait au Club Madame. Sur la carte de visite du club, le dessin d'une femme de profil, un verre à la main. Loin de l'"espace de luxe et de volupté" décrit par le site internet, ce "privé" tenu par Dominique Alderweireld - aujourd'hui poursuivi pour proxénétisme aggravé - est en fait une petite maison rouge perdue en rase campagne flamande, à 20 km de Tournai. En ce mois d'octobre, Dodo la Saumure, chemise ouverte et chaîne en or, nous y emmenait dans son 4 X 4, fier de faire le tour du propriétaire. À l'époque, il était à la tête d'une quinzaine de privés et de bars montants et rêvait d'occuper toute la frontière franco-belge.On sonne à la maison rouge. C'est Vanina qui nous ouvre. Mini-robe rose collée à sa peau noire, celle qui se présente comme une étudiante en DEA de physique rejoint le salon, où l'attend un client. Il est 17 heures, on trinque au champagne. Ici, dans cette ambiance kitsch et glauque - canapés en skaï rouge, lumière tamisée, plantes en plastique -, les filles sont là pour boire et faire boire les clients. Impossible pour elles de prendre le volant après une journée de "travail" (de 14 heures à 5 heures du matin), elles dorment sur place. Derrière le bar, une quadra d'origine marocaine encaisse les coupes et garde un oeil sur les filles. C'est la responsable, il y en a une dans chaque...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cvallier le lundi 9 fév 2015 à 13:52

    J'avoue mal comprendre. Cette fille, qui se constitue partie civile, n'a jamais été obligée d'aller "travailler" dans ce bord d'elle, ni d'y rester. Les filles étaient libres, que je sache, pas prisonnières ! C'était simplement plus rentable pour elle que de garder des gosses ou de faire le ménage. Il me semble qu'il y a en justice un principe que je croyais intangible (mais qui semble en fait à géométrie variable) qui est que "nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude".