Au Chili, Bachelet sans adversaire de poids à la présidentielle

le
0
L'ex-présidente, Michelle Bachelet, pourrait gagner dès le premier tour face à une droite divisée.

Le candidat de droite et ancien proche de Pinochet, Pablo Longueira s'est retiré de la course présidentielle pour dépression. L'Alliance, la coalition de droite, peine à trouver un candidat commun en vue de la présidentielle du 17 novembre. D'après les derniers sondages, Michelle Bachelet pourrait gagner dès le premier tour avec 51 % des voix.

La droite chilienne traverse une crise digne d'une telenovela. Pour la deuxième fois depuis le début de la campagne présidentielle, son candidat jette l'éponge. Le premier, après les révélations sur ses comptes bancaires aux îles Vierges, le second pour dépression.

Laurence Golborne était le premier cheval de course de l'Union démocrate indépendante (UDI), parti de droite fondé par des partisans de Pinochet). «Quelqu'un de l'Alliance a divulgué l'information de ses comptes secrets», avance Sergio Campos. Pour ce...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant