Au Canada, on recycle les maisons en les transportant par les flots

le
0

Dans l’Etat de Washington, une alternative a été trouvée pour faire face à la pénurie de logements abordables : le recyclage de maisons. Des familles en difficulté vont être relogées dans d’anciennes maisons transportées tout droit du Canada.

Dans les îles de San Juan, au nord-ouest de l’Etat de Washington, une pénurie de logements à prix réduits menace les habitants et l’économie locale, d’après le New-York Times. Alors, une association locale a trouvé un moyen insolite pour aider les familles en difficulté qui luttent pour rester vivre sur place: le recyclage de maison! Le projet propose de transporter sur des barges des maisons en provenance du Canada... jusqu’à une banlieue de Vancouver, dans de nouvelles communes américaines qui en ont besoin. Ces habitations souvent petites et anciennes datant du milieu du XXe siècle étaient vouées à la destruction. Grâce à ce projet, elles vont retrouver leur utilité et abriter des familles dans le besoin.

Le processus est simple: les maisons sont soulevées, puis hissées sur des bâteaux et acheminées jusqu’à leur destination où de nouvelles fondations seront conçues. Quant aux fondations et la cheminée, elles restent sur place. Le but de ce projet? Répondre rapidement à la demande de logements abordables qui ne désamplit pas dans l’archipel américain. Depuis 2009, le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté dans ce comté a augmenter de 17% d’après les chiffres du recensement.

Une aubaine pour les familles dans le besoin

Hormis quelques travaux de remise à neuf, l’association a évalué que le prix du transport de ces habitations était comparable au coût d’une nouvelle construction sur place. Les aides fournies par le gouvernement ainsi que les nombreux dons ont permis de réduire le loyer de ces maisons: elles coûteront aux futurs acquéreurs entre 160 et 210.000 dollars. Une vraie bonne affaire dans cet archipel où le prix d’une maison lamdba avoisine plutôt les 500.000 dollars, et où les habitants peinent à trouver un emploi.

Les experts se félicitent: ce projet de relocalisation de maison est une première dans son genre. Il devrait inspirer de nombreuses autres communes qui manquent cruellement de logements pour leur habitants en situation précaire.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant