Au Canada, les habitants de Fort McMurray pourraient regagner la ville à partir du 1er juin

le
0
Le quartier d'Abasand après l'incendie de Fort McMurray dans l'Alberta, le 13 mai.
Le quartier d'Abasand après l'incendie de Fort McMurray dans l'Alberta, le 13 mai.

A compter de cette date, l’hôpital de la localité sera pleinement opérationnel. Les retours se feront sur la base du volontariat et de manière progressive.

Les sinistrés des feux de Fort McMurray, « sur une base volontaire », devraient pouvoir commencer à regagner la ville à partir du 1er juin, a annoncé mercredi 18 mai la première ministre de la province canadienne de l’Alberta, Rachel Notley.

Cinq conditions essentielles doivent être remplies avant d’engager les premiers retours, dont la première est la qualité de l’air et l’absence de tout danger d’incendie aux abords de la localité, a précisé Mme Notley, insistant sur le fait qu’un foyer étant toujours hors de contrôle.

Conditions minimales Les autorités prévoient que ce processus, qui concerne les habitants qui le souhaitent et dont le logement a été épargné, s’étale sur les 15 premiers jours de juin : date à laquelle « l’hôpital sera pleinement opérationnel ». En revanche, pour les familles avec des enfants scolarisés, la première ministre de l’Alberta a précisé que les établissements scolaires n’ouvriraient pas leurs portes avant septembre.

Les premiers retours vont se faire dans des conditions minimales. Selon Mme Notley, l’hôpital « ne sera pas équipé pour offrir aux malades des soins obstétriques, de dialyse ou les soins de longue durée ». « Nous prévoyons que bon nombre de personnes ne reviendront pas dès le 1er juin et nous les aiderons dans cette décision », a-t-elle promis.

Le gigantesque feu dans la région de Fort McMurray a forcé l’évacuation il y a plus de deux semaines de près de 100 000 habitants de cette ville pétrolière et de plusieurs bourgades au...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant