Au Cameroun, Herakles produira sans certification

le
0

(Commodesk) L'entreprise américaine Herakles Capital a décidé de quitter l'organisme RSPO, qui fournit des certifications pour l'huile de palme. Le producteur possède un domaine de 60.000 hectares au Cameroun, qui sera donc exploité sans certification.

Dans une lettre rendue publique par RSPO le mardi 4 septembre, Herakles indique ne pas vouloir attendre la certification relative aux nouvelles normes de plantations (NPP) pour débuter ses activités, de peur que ses plants ne meurent avant d'être utilisés. Le label impose l'application de normes sociales et environnementales, comme l'utilisation raisonnable d'eau et de produits chimiques, le respect des lois sur le travail des enfants ou encore la protection des sols.

Le projet d'Herakles au Cameroun était fortement critiqué par plusieurs associations écologistes, dont Greenpeace et WWF, qui dénonçaient la déforestation et ses conséquences sur la biodiversité. La firme dément ces accusations mais aurait vraisemblablement rencontré de grandes difficultés pour obtenir la certification RSPO.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant