Au Caire, le shopping pour oublier le sit-in

le
0
À un jet de pierre de Rabaa, un vaste centre commercial s'est empressé de rouvrir après la fin des heurts.

Le Caire

Ils s'appellent Mohammed, Mohammed et Mohammed. «On ne peut pas faire plus musulman », rigole le plus petit. Depuis cinq minutes, ces trois vendeurs dans l'un des plus grands centres commerciaux du Moyen-Orient, le City Stars, disent tout le mal qu'ils pensent des Frères. «Ce ne sont même pas des Égyptiens.» «Ils prétendent être de meilleurs musulmans que nous.» «Il faut écraser ces terroristes », enchaînent-ils, avant d'encenser le général Abdel Fattah al-Sissi, l'homme fort du pays: «C'est un patriote qui a sauvé l'Égypte de la guerre civile. Il avait appelé au dialogue. Les islamistes ont refusé et se sont entretués pour faire gonfler le nombre de morts.»

Les trois Mohammed s'encouragent mutuellement. Chacun essaie de produire une anecdote plus effrayante que l'autre sur la Confrérie. Le discours s'appuie sur l'écriture du...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant