Au c?ur des passions du Sud américain

le
0
Chaleureuse, attachée à son passé, mais aussi anti-étatique et traditionnaliste, la Caroline du Sud reste un État compliqué.

Dans le Sud, tout paraît au premier regard plus chaleureux et plus décontracté que dans le Nord. Les gens sourient et saluent dans les vieilles rues de Charleston, parées de belles maisons à colonnades. La douceur de l'hiver, l'accent traînant des habitants de Caroline du Sud invitent à ralentir le pas, à prendre le temps de rêver sous les voûtes majestueuses des cornouillers aux branches enrobées de drôles de guirlandes de mousse espagnole. Mais attention, préviennent les connaisseurs: cette nonchalance cache un monde aux passions politiques plus corsées et plus violentes que chez les Yankees.

C'est sans doute dû au fait qu'ici le passé n'est jamais bien loin et éclaire constamment le présent. Pour comprendre la primaire républicaine cruciale qui se tient ce week-end dans cet État sudiste, un scrutin qui décidera peut être du nom de l'adversaire de Barack Obama pour 2012, il n'est pas inutile, de ce point de vue, de rencontrer Michael Givens.

Ce cinéaste aux cheve

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant