Au Bourget, Airbus signe la plus grosse commande civile

le
0
La compagnie indienne IndiGo a signé pour 180 A350, dont 150 neo. Airbus pense atteindre, d'ici à la fin du salon, 1000 engagements sur son avion remotorisé. Il mène la danse face à Boeing ce mercredi.

«La crise est terminée», assure Louis Gallois, le président exécutif d'EADS. «L'aéronautique civile va bien, le marché est reparti», selon lui. En ce troisième jour du 49e salon du Bourget à Paris, Airbus et Boeing continuent d'annoncer une batterie de commandes. Mais c'est l'européen qui mène le bal depuis lundi avec 580 appareils vendus à ce jour en incluant les protocoles d'accord, pour un prix catalogue de plus de 59 milliards de dollars.

Il n'avait fait que 59 ventes fermes à la précédente édition de cette grand-messe aéronautique mondiale, près de Paris, en 2009. «Je pense qu'en nombre d'avions ce sera le meilleur salon jamais réalisé», a dit Louis Gallois, président du groupe aéronautique EADS, maison mère d'Airbus. John Leahy, directeur commercial d'Airbus, a pour sa part déclaré voir la possibilité de 1000 engagements de commandes d'A320 Neo d'ici à la fin du salon. «Nous avons vendu 727 neo jusqu'à présent», a-t-il précisé.

o Airbu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant