Au Bangladesh, la difficile lutte contre les fondamentalistes

le
0

Depuis deux ans, le Bangladesh est devenue l'une des cibles privilégiées de l'organisation État islamique. Les assassinats ciblés s'y multiplient. Des blogueurs, des éditeurs ou encore des membres des minorités ethniques sont visés. Le 1er juillet, la capitale, Dacca, a même été touchée par un attentat, au cours duquel 21 personnes, dont 17 étrangers, ont été tués. Depuis, le gouvernement a déclaré la guerre aux islamistes qui tentent d'étendre leur influence. Reportage.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant