« Attention aux arnaques et au fisc »

le
5
« Attention aux arnaques et au fisc »
« Attention aux arnaques et au fisc »

Auteur d'un rapport sur les paradis fiscaux publié à l'automne dernier, le sénateur (PCF) Éric Bocquet estime qu'il faut restreindre l'accès du public à des sites commerciaux offrant des montages clés en main d'évasion fiscale illégale.

De plus en plus de sites Internet proposent d'investir offshore. Pourquoi ?

Eric Bocquet. Ce phénomène est révélateur d'un changement de climat en matière d'évasion fiscale. Aux Etats-Unis et en Europe, les choses bougent. La France vient de se doter d'un redoutable arsenal : création d'un parquet financier chargé de la lutte contre la délinquance financière, autorisation des écoutes, renforcement des amendes et des peines de prison. L'administration américaine dispose de la loi Fatca, qui impose aux banques de fournir les renseignements sur les comptes détenus par des citoyens américains à l'étranger. Résultat, l'évasion fiscale se déplace vers des zones plus complaisantes. En premier lieu aujourd'hui : Dubaï, Hongkong et Singapour.

Ces sites permettent-ils vraiment la création de sociétés et de comptes offshore en quelques clics, ainsi qu'ils le promettent ?

Hélas... oui. J'en ai moi-même fait l'expérience -- pour vérifier, sans aller au bout de la démarche -- à partir du site SFM dont le siège est à Genève et qui possède une antenne à Dubaï. En quelques minutes, à partir de mon smartphone, je pouvais effectuer un virement vers un compte offshore à mon nom à l'étranger. Mais attention aux arnaques et au fisc !

Les publicités télévisées pour de tels services sont-elles légales ?

A la télévision, les publicités vont jusqu'à l'extrême limite, flirtant avec la ligne jaune sans jamais la franchir. L'essentiel pour les annonceurs est la visibilité et l'image de respectabilité véhiculée par la publicité. Le public ciblé, s'il est intéressé, se reportera au site Internet... où les choses sont dites avec beaucoup moins de prudence.

Sur le site d'Emirates ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lolin le mardi 12 aout 2014 à 09:49

    Il dit pas "interdisons", il dit restreindre, c'est pas pareil? quand on comprend pas ce que l'on lit , on la ferme? De plus je trouve qu'il a raison de mettre en garde. Après, vivre au crochet de la socièté, il me semble qu'il n'est pas le seul, même à droite il y en a des quantités, multi-retraités, cumulards sur notre dos...

  • frk987 le mardi 12 aout 2014 à 09:49

    La liberté démocratique a toujours été la base du communisme, on dirait que vous découvrez !!!!

  • bordo le mardi 12 aout 2014 à 09:17

    J'adore les cocos, dommage qu'il n'y en ai presque plus. Celui la est top : interdisons l'accès aux sites, etc. On se croirait en Chine ! Il faudrait lui expliquer qu'avec internet on peut se connecter à tout librement. Mais les cocos et la liberté, cela fait deux.

  • faites_c le mardi 12 aout 2014 à 08:20

    "le sénateur (PCF) Éric Bocquet estime qu'il faut restreindre l'accès du public à des sites commerciaux offrant des montages clés en main d'évasion fiscale illégale." C'est qui ce monsieur qui se permet de qualifier d'évasion fiscale les placements qu'un citoyen fait à l'étranger? Quand on vit aux crochets de la société depuis une vingtaine d'année en rac kettant les citoyens du pays, on a un seul droit celui de fermer sa g...

  • M477078 le mardi 12 aout 2014 à 07:31

    Je me suis fait arnaquer de 2000 euros sur un site commercial d'action binaire implanté à LondresUne arnaque