Attentats : PS et UMP d'accord pour une commission d'enquête parlementaire

le
6
Attentats : PS et UMP d'accord pour une commission d'enquête parlementaire
Attentats : PS et UMP d'accord pour une commission d'enquête parlementaire

Suivez les événements de la fin de journée en cliquant ici

Après une mobilisation historique contre le terrorisme islamiste, la France s'est réveillée face au défi de faire durer l'union sacrée affichée dans la rue. La question du «jour d'après» de la plus grande mobilisation jamais enregistrée en France (3,7 millions de personnes, un record) hantait déjà les esprits dans le cortège parisien dimanche, où l'ex-chef de l'Etat et président de l'UMP Nicolas Sarkozy a manifesté avec le président François Hollande, aux côtés de quelques-uns des principaux dirigeants du monde. «Il faut que l'esprit de ce 11 janvier reste», a plaidé dès dimanche soir Manuel Valls.

Autre défi du gouvernement : renforcer la sécurité en mobilisant quelque 10.500 militaires alors que le plan Vigipirate «alerte attentat», enclenché en Ile-de-France et en Picardie, est maintenu. Depuis ce lundi, les 717 écoles et lieux de culte juifs de France sont par ailleurs protégés par 4.700 policiers et gendarmes, et des soldats seront envoyés en renfort dans les 48 heures.

Enfin, le gouvernement, qui a déjà adopté deux lois antiterroristes en deux ans, a promis une «réponse exceptionnelle» mais sans «précipitation» après les terribles attentats commis en France ces derniers jours.

QUESTION DU JOUR. L'unité nationale va-t-elle perdurer après la marche républicaine ?

>> Retrouvez les événements de cette journée minute par minute

17h30. Les tueurs des attentats de Paris, affiliés au mouvement jihadiste mondial mais autonomes. Officiels et spécialistes estiment que, même s'ils ont clamé leur affiliation à Al-Qaïda et au groupe Etat islamique, les tueurs des attentats de Paris ont probablement agi de façon autonome, choisissant seuls leurs cibles et leurs moyens d'action. Ils ont en cela obéi aux consignes données depuis des années par le mouvement jihadiste mondial, qui sont : «Passez à l'action, à vous de voir ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • RVM21 le lundi 12 jan 2015 à 19:35

    l'unité nationale ne concerne pratiquement que les sot-cialos cocos!!!

  • cavalair le lundi 12 jan 2015 à 18:35

    Nommer une commisision parlementaire est pour mieux cacher les coupables de cet enorme lacune. Les coupables sont tous nos parlementaires et gouvernants qui ont ouvert la porte sans aucun controle a ces bandes de sauvages qui nous envahissent.

  • frk987 le lundi 12 jan 2015 à 18:04

    Tout à fait d'accord Berg690, plus un centime de subventions à la presse, aux associations......Rien n'est plus pernicieux qu'une dépendance financière pour encenser le pouvoir en place. LIBERTE TOTALE, sans lien financier avec le pouvoir.........

  • Berg690 le lundi 12 jan 2015 à 17:55

    quand coupera-t-on complètement le cordon ombilical entre les médias et l’État, ce cordon de subventions, d’aides et de facilités fiscales, ce cordon qui a permis de vivre une presse répondant aux impératifs des pouvoirs publics et qui a constitué, de la façon la plus sournoise possible, la meilleure des censures ?

  • jackdely le lundi 12 jan 2015 à 17:48

    Mme Pellerin , la fleur à la bouche, a proposé 1 millions d'euros - qu'elle n'a pas, sauf dans nos poches - pour aider C.H. Vu le tirage annoncé, nous ferons des économies. A moins que... affaire à suivre.

  • LeRaleur le lundi 12 jan 2015 à 14:11

    Charlie va faire une montagne de fric sur la mort des leurs. Elle est pas belle la vie...