Attentats : Netanyahou salue «la position très ferme» de la France contre l'antisémitisme

le
4
Attentats : Netanyahou salue «la position très ferme» de la France contre l'antisémitisme
Attentats : Netanyahou salue «la position très ferme» de la France contre l'antisémitisme

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou et le président français François Hollande ont été accueillis dimanche soir sous les ovations par les fidèles de la grande synagogue de Paris, noire de monde, après avoir défilé lors d'une «Marche républicaine» sans précédent. 

Dans l'assistance réunie pour rendre hommage à «toutes les victimes» des attentats de Paris, certains ont scandé «Bibi», le surnom de Netanyahou, et «Israël vivra, Israël vaincra» agitant le drapeau de l'État hébreu. Manuel Valls, très applaudi également à son arrivée, ou encore Christiane Taubira, accompagnaient le chef de l'Etat. Placée sous très haute surveillance dans un quartier bouclé, la Grande synagogue de la Victoire a également accueilli sous les acclamations l'ancien président Nicolas Sarkozy.

Netanyahou remercie l'employé musulman qui a sauvé des clients de l'épicerie casher

Le dirigeant de l'Etat hébreu a prononcé un long discours à la Grande synagogue de la Victoire, au c½ur de la capitale, lors d'une cérémonie en hommage aux 17 personnes tuées dans les attentats parisiens de cette semaine, dont quatre juifs. En l'absence des deux membres de l'exécutif français, partis peu avant, le chef du gouvernement israélien Benjamin Netanyahou a salué «la position très ferme et la détermination» du président François Hollande et du Premier ministre Manuel Valls «contre le nouvel antisémitisme et le terrorisme».

Dans cette allocution en hébreu, traduite en français par le député UDI Meyer Habib, Benjamin Netanyahu a aussi dit vouloir «remercier» Lassana Bathily, l'employé musulman d'origine malienne du supermarché casher qui a sauvé des clients de ce magasin de la Porte de Vincennes. «Notre ennemi commun c'est l'islam radical, extrémiste, pas l'islam normal», a-t-il souligné. Avant d'ajouter, dans la langue de Molière cette fois: «Ça, c'est la vérité !»

Citant plusieurs organisations islamistes ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6322243 le dimanche 11 jan 2015 à 22:37

    les responsable sont en tete de cortege

  • wanda6 le dimanche 11 jan 2015 à 22:31

    Qui a commandité l’attentat contre Charlie Hebdo ? http://www.voltairenet.org/fr

  • wanda6 le dimanche 11 jan 2015 à 22:30

    http://youtu.be/Rlf8KHhJDxw

  • Berg690 le dimanche 11 jan 2015 à 22:00

    Quand est-ce la grande marche à Gaza?