Attentats : la polémique continue après les propos de Sapin sur la «naïveté» belge

le , mis à jour à 13:50
0

Mardi soir, Michel Sapin a suscité la colère des Belges en déclarant sur LCI que les autorités belges avaient «peut-être» pêché par «naïveté» face au phénomène de la radicalisation islamiste. «Je pense qu'il y a eu une volonté ou une absence de volonté de la part de certains responsables politiques, peut-être par envie de bien faire, peut-être par sentiment que pour permettre une bonne intégration, il faut laisser les communautés se développer», a déclaré le ministre des Finances quelques heures après les attentats de Bruxelles. «Mais nous savons, et la France le sait peut-être plus encore que d'autres, que ça n'est pas la bonne solution (...) Lorsqu'un quartier est en danger de se communautariser, on doit agir, on doit agir par une politique de la ville, par une politique d'intégration, par l'école, par la langue», a ajouté Michel Sapin.

Le ministre belge des Affaires étrangères, en réaction, a invité sur France 2 les deux pays «à regarder ensemble» les problèmes qui se posent, «y compris dans les banlieues françaises». Ce mercredi matin, Laurette Onkelinx, ancienne garde des sceaux et vice-présidente du PS belge, a été plus sévère sur France Info en estimant qu'il y a «besoin de solidarité et non pas de donneurs de leçon».

#Bruxelles @LOnkelinx à Michel Sapin "On a besoin de solidarité et pas de donneurs de leçons' https://t.co/ihIFFQuLrS— France Info (@franceinfo) March 23, 2016

En France, les propos de Michel Sapin ont aussi fait beaucoup réagir. François Lamy, ancien ministre de la Ville et proche de Martine Aubry, les a ainsi jugés «honteux».

Ces propos sont juste honteux... Quand on connait la faiblesse des moyens de la politique de la Ville en France... https://t.co/8ygYdOK4Fw— François Lamy (@lamy_f) March 22, 2016  

Ce mercredi matin, invité d'Europe 1, Manuel Valls a également pris ses distances en affirmant qu'il ne voulait «pas donner de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant