Attentats : la baisse de fréquentation des commerces s'atténue, mais reste perceptible

le
0
Samedi, la tendance était toujours à la baisse, mais en amélioration, avec un recul de fréquentation de 8,6% au niveau national. (Olesya Feketa/shutterstock.com)
Samedi, la tendance était toujours à la baisse, mais en amélioration, avec un recul de fréquentation de 8,6% au niveau national. (Olesya Feketa/shutterstock.com)

(AFP) - Les importantes baisses de fréquentation des commerces, observées à la suite des attentats commis à Paris le 13 novembre, se sont légèrement atténuées ce week-end, mais le retour à la normale prendra encore plusieurs jours, ont estimé lundi plusieurs fédérations de commerçants.

"Il y a une tendance à l'amélioration, mais les effets des attentats sont toujours perceptibles", a déclaré lundi Jean-Michel Silberstein, délégué général du Conseil national des centres commerciaux (CNCC).

Après des chutes de fréquentation de l'ordre de -30 à -50% le week-end ayant suivi les attentats, les centres commerciaux français ont enregistré sur l'ensemble de la semaine dernière un recul de 10% de leur activité, dont -20% sur la seule Ile-de-France.

Samedi, la tendance était toujours à la baisse, mais en amélioration, avec un recul de fréquentation de 8,6% au niveau national et de 13,8% sur l'Ile-de-France, a noté M. Silberstein.

Malgré l'approche de Noël, "l'ambiance n'est clairement pas à la fête et les clients ne sont pas en appétit" pour faire des achats, a déclaré Claude Boulle, président de l'Union du commerce de centre-ville.

La semaine dernière, "les achats ont été clairement en régression, notamment sur Paris et en banlieue francilienne", note le représentant des grands magasins et des enseignes de proximité.

Entre samedi 14 novembre et jeudi dernier, sur les grands magasins, les reculs de fréquentation ont atteint -30% pour le Printemps et -50% pour les Galeries Lafayette. Mais progressivement dans la semaine et surtout ce samedi "on a observé un certain retour à la normale", a noté M. Boulle.

Selon lui, pour faire revenir les clients, plusieurs grands magasins comme les Galeries Lafayette et le Bon Marché, ont déclenché des opérations de promotions à destination de leurs clients, porteurs de cartes de fidélité.

Suite à cela, un certain nombre d'entre eux sont revenus faire des achats ce samedi, a noté M. Boulle. "Les touristes, notamment asiatiques, étaient également de retour", a-t-il ajouté.

En revanche, dimanche, où les magasins étaient ouverts pour la première fois dans le cadre des ouvertures exceptionnelles pour Noël, la fréquentation a, elle, été faible, a observé Claude Boulle.

"L'amélioration est là, mais elle reste graduelle. On regagne environ 1% de fréquentation chaque jour. Cette tendance devrait se poursuivre si nous n'avons pas d'autres évènements" anxiogènes, estime M. Silberstein.

"On devrait revenir à la normale d'ici une petite dizaine de jours", a-t-il ajouté.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant