Attentats-Fin du siège à Molenbeek, Salah Abdeslam introuvable

le , mis à jour à 15:25
0

(Rpt titre) BRUXELLES, 16 novembre (Reuters) - La police belge a levé lundi le siège d'un logement de Molenbeek, un quartier de l'agglomération bruxelloise, sans mettre la main sur Salah Abdeslam, un des auteurs présumés des attentats de Paris. La bourgmestre de Molenbeek, Françoise Schepmans, a déclaré à la radiotélévision belge (RTBF) que l'opération était terminée et que personne n'avait été blessé. Des "arrestations" ont été effectuées, a-t-elle ajouté. La police a déclaré que cette opération était liée aux attentats de Paris et à la traque de Salah Abdeslam, un Français de 26 ans résidant dans la capitale belge contre lequel un mandat d'arrêt international a été émis. Selon une source judiciaire, cet homme est le titulaire du contrat de location de la Polo dans laquelle les assaillants de la salle de concert du Bataclan sont arrivés sur place. Un journaliste de Reuters présent sur place a constaté que des membres des forces spéciales équipés de masques à gaz étaient entrés dans le logement par le toit avant d'en ressortir 10 à 15 minutes plus tard par la porte d'entrée. Selon la radio publique belge RTBF, il y a bien eu une arrestation à Molenbeek, mais il ne s'agit pas de Salah Abdeslam. (Yves Clarisse et Nicolas Delame,; Yves Herman à Bruxelles, avec la contribution de Robert-Jan Bartunek, Philip Blenkinsop et Alastair Macdonald)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant