Attentats en Corse en 2012 : une dizaine d'interpellations

le
0
Dès l'aube, ce lundi matin, 140 gendarmes ont interpellé une dizaine de personnes, placées en garde à vue. Une opération liée aux attentats survenus en 2012 sur l'île de Beauté et revendiqués par le FLNC.

L'opération a été soigneusement préparée. Dès l'aube, ce lundi matin, 140 gendarmes ont interpellé une dizaine de personnes, placées en garde à vue. Agissant dans le cadre d'une commission rogatoire lancée par le juge parisien, Gilbert Thiel, la section de recherches d'Ajaccio mais aussi le GIGN, tous les deux appuyés par d'autres unités de gendarmerie, ont procédé à ces arrestations.

Plusieurs plasticages en 2012

Localisées dans toute l'île, ces dernières sont liés à plusieurs plasticages survenus en 2012, revendiquées par le FLNC. Trois séries d'attentats avaient eu lieu l'an passé: la première entre les deux tours de la présidentielle en mai-juin, où des villas avaient été prises pour cible. La deuxième série, en septembre 2012, avait visé se...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant