Attentats du 13 novembre : une baisse de 8 % de touristes étrangers en France

le , mis à jour à 08:54
0

« Désastreux. » Voilà comment Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères, qualifiait fin octobre l'impact des attentats terroristes sur le tourisme en France. Une activité qui contribue à hauteur de 7,4 % au produit intérieur brut.

 

Les chiffres sont effectivement alarmants : entre le 1er janvier et le 31 octobre, les arrivées internationales ont chuté de 8,1 % dans l'Hexagone, selon les chiffres du gouvernement. Ce sont d'ailleurs les Japonais qui ont le plus déserté la France (- 39 %), suivis des Chinois (- 23 %), des Allemands (- 10,8 %) et des Américains (- 4 %). La région la plus touchée est, sans grande surprise, l'Ile-de-France, qui a reçu en 2015 la visite de 47 millions de touristes. Sur les huit premiers mois de l'année, elle en a perdu 1,8 million par rapport à la même période l'an dernier.

 

Pour répondre à cette désaffection, certains palaces parisiens ont dû fermer des étages entiers. Le géant AccorHotels, qui compte 400 établissements dans la capitale, fait quant à lui état d'une baisse de 30 % de sa clientèle au troisième trimestre 2016. « Le manque à gagner est estimé à près de 1 Md€ », a déploré Frédéric Valletoux, président du comité régional du tourisme. Et si l'on reste sur cette tendance, l'année 2016 se bouclera par un manque de 1,5 Md€. Après avoir débloqué 10 M€ en septembre pour promouvoir la « destination France », Manuel Valls a présenté ce lundi 7 novembre un nouveau plan, doté de 42,7 M€, destiné à relancer le secteur touristique français. Pour rassurer les voyageurs et vacanciers, le Premier ministre a misé sur la sécurité. Le volet majeur du plan (15,5 M€) concerne principalement la région parisienne, avec le renforcement de la sécurité dans les transports et de la vidéoprotection dans les lieux touristiques et culturels. Par ailleurs, 11 M€ seront déboursés pour soutenir les professionnels du secteur et 10,5 M€ seront alloués aux ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant