Attentats du 13 novembre : première rencontre entre des familles de victimes et les juges

le
0
Hommage aux victimes devant le bar «Le Carillon » le 14 novembre 2015.
Hommage aux victimes devant le bar «Le Carillon » le 14 novembre 2015.

Plus de mille parties civiles sont attendues, à partir de mardi et pour trois jours, à l’Ecole militaire, pour rencontrer les magistrats qui enquêtent sur les attentats qui ont frappé Paris et Saint-Denis.

Dans les jours qui suivirent les attentats du 13 novembre à Paris et à Saint-Denis, c’est dans ce lieu historique que des familles éplorées se regroupèrent, cherchant éperdument, et parfois en vain, des nouvelles de leurs proches présents au mauvais endroit au mauvais moment. Six mois après, des familles de victimes retournent à l’Ecole militaire, à Paris, où fut centralisée la liste des cent trente morts et quatre cent treize blessés.

Pour la première fois, elles y rencontreront, à partir de mardi 24 mai et durant trois jours, les six juges d’instruction chargés de l’enquête. Les parties civiles espèrent que cette réunion officielle avec la justice permettra « la manifestation de la vérité ». Et marquera le début du « processus de deuil ».

Mille dix parties civiles Ce rendez-vous entre des victimes et des juges d’instruction est devenu la norme pour les catastrophes de grande ampleur, comme le crash du vol Rio-Paris, en 2009, l’accident ferroviaire de Brétigny-sur-Orge (Essonne), en 2013, ou l’attentat à Charlie Hebdo, en janvier 2015. Mais jamais des magistrats n’avaient eu à recevoir autant de victimes. Mille dix personnes se sont constituées parties civiles dans ce dossier tentaculaire.

« Cette rencontre est d’une ampleur sans égale », prévient Juliette Méadel, la nouvelle secrétaire d’Etat chargée de l’aide aux victimes. Pour éviter un engorgement du palais de justice de Paris, la rencontre se déroulera donc dans un amphithéâtre de l’Ecole militaire, spécialement ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant