Attentats de Paris : Hayat Boumedienne est bien vivante

le
1
Hayat Boumeddiene s'entraîne, entièrement voilée, à l'arbalète, lors d'un séjour dans le Cantal en 2010.
Hayat Boumeddiene s'entraîne, entièrement voilée, à l'arbalète, lors d'un séjour dans le Cantal en 2010.

En février dernier, la jeune femme avait donné une interview au magazine de l'État islamique, Dâr Al-Islam. Sans que l'on sache vraiment s'il s'agissait bien d'elle. La compagne d'Amédy Coulibaly se réjouissait alors d'avoir rejoint la Syrie, "terre du califat", et se disait contente de pouvoir "vivre sur une terre régie par la loi d'Allah". Surtout, elle confirmait l'allégeance de son époux - ils s'étaient mariés religieusement - à l'État islamique. Ce qu'Amédy Coulibaly avait déjà affirmé dans une vidéo diffusé sur le Net après le 7 janvier. Selon RTL, Hayat Boumeddiene a contacté a plusieurs reprises sa famille, depuis son départ pour la Syrie cinq jours avant l'attentat contre Charlie Hebdo. Un proche de la famille a ainsi raconté ces conversations à la radio. "Elle explique qu'elle a bien rejoint le territoire de l'État islamique, sans toutefois révéler sa position exacte, soit en Syrie, soit dans le nord de l'Irak. Elle justifie son choix, auprès de sa famille, et détaille certaines règles à respecter. Elle affirme, par exemple, qu'elle a dû obtenir une permission pour appeler en France", selon RTL. Hayat Boumeddiene dit passer son quotidien à apprendre l'arabe, lire le Coran, fréquenter des femmes et passer du temps chez elle. Elle dit tout ignorer des attentats de Paris et assure qu'Amédy Coulibaly ne lui avait pas parlé de ses funestes projets. Lui disant simplement de partir en Syrie, qu'il la rejoindrait...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6695204 le mardi 28 avr 2015 à 08:55

    Il faut entretenir la côte de populisme de normal 1er;Parler de commerce ou d'industrie comme tout est parterre est impossible alors ont ressort les vieux fantômes