Attentats de Paris : deux nouvelles interpellations en Belgique

le
0
Ces interpellations ne sont pas liées à la traque de Salah Abdeslam, un des terroristes du 13 novembre toujours en fuite.
Ces interpellations ne sont pas liées à la traque de Salah Abdeslam, un des terroristes du 13 novembre toujours en fuite.

Elles ne sont pas liées à la traque de Salah Abdeslam, un des terroristes du 13 novembre toujours en fuite.

Les autorités belges ont interpellé deux frères dimanche 20 décembre au soir dans le cadre de l’enquête liée aux attentats de Paris, selon le parquet fédéral belge.

Ces deux individus vont être auditionnés par les forces de l’ordre, a indiqué le porte-parole du parquet fédéral, Eric Van Der Sypt, sans donner d’autre détail. Il a seulement précisé que cette opération était bien liée à l’enquête sur les attentats du 13 novembre à Paris, mais pas à la recherche de l’un des principaux suspects toujours en fuite, Salah Abdeslam.

Le parquet fédéral devrait publier un communiqué lundi en cours de matinée sur l’opération et donner des détails supplémentaires.

La perquisition a eu lieu pendant environ cinq heures dans le centre de Bruxelles, dans un bâtiment situé à deux pas de la Grand-Place de Bruxelles, à proximité de la limite avec la commune de Molenbeek-Saint-Jean.

La police belge continue de traquer Salah Abdeslam, un Français de 26 ans, qui a résidé à Molenbeek, suspect clé des attentats du 13 novembre, qui était rentré le lendemain à Bruxelles et demeure à ce jour introuvable. Au total, les autorités belges ont inculpé et écroué huit personnes soupçonnées d’avoir apporté une aide aux auteurs des attentats de Paris, qui ont fait 130 morts et des centaines de blessés.

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant