Attentats de Paris : ce que l'on sait de l'enquête

le
0

Les investigations ont déjà permis de mettre un nom sur trois des sept kamikazes. Outre un premier assaillant identifié dès samedi, Omar Ismaïl Mostefaï, "deux nouveaux terroristes (...) ont aujourd'hui été formellement identifiés", grâce à leurs "empreintes papillaires", a annoncé le parquet. L'un, Bilal Hadfi, 30 ans, est un des trois qui se sont fait sauter au Stade de France. L'autre, Brahim Abdeslam, 31 ans, s'est fait exploser boulevard Voltaire, sans faire de victimes.Tous deux, résidant en Belgique, sont de nationalité française. L'un d'entre eux avait déjà mis en examen dans un dossier terroriste selon le procureur de paris François Molins.

Parmi les nombreux actes d'enquête, les policiers de la brigade criminelle du 36 quai des Orfèvres ont perquisitionné un appartement d'une petite rue pavillonnaire de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Selon nos informations, le logement était vide, et il n'y a eu aucune interpellation.  Cette intervention est liée aux investigations sur Abdeslam. Un de ses véhicules, la Polo ou la Seat aurait un temps stationné dans la rue ciblée par les enquêteurs.

Complicités en France

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a évoqué dimanche, à la suite d'une rencontre avec son homologue belge, des attentats "préparés à l'étranger", ayant "mobilisé une équipe d'acteurs situés sur le territoire belge et qui ont pu bénéficier (...) de complicités en France". Sept personnes au...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant