Attentats de l'EI contre des groupes islamistes rivaux en Syrie

le
0

BEYROUTH, 8 avril (Reuters) - Deux attentats à la voiture piégée commis près d'Alep, dans le nord de la Syrie, par l'organisation Etat islamique (EI) ont fait au moins 31 morts, dont plusieurs responsables de factions islamistes concurrentes, rapporte mercredi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Le double attentat s'est produit mardi à Marea, une ville située à une quarantaine de kilomètres au nord d'Alep. L'"émir" local du Front al Nosra et deux dirigeants d'autres groupes islamistes armés sont au nombre des victimes, précise l'OSDH, qui s'appuie sur un réseau de sources syriennes. Le Front al Nosra a confirmé la mort d'un de ses chefs et la responsabilité de l'Etat islamique. L'organisation djihadiste du "calife" autoproclamé Abou Bakr al Baghdadi a annoncé de son côté qu'un de ses combattants avait fait exploser une voiture piégée dans le secteur de Marea. (Sylvia Westall; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant