Attentats de Boston : les T-shirts de Nike qui font scandale

le
0
Attentats de Boston : les T-shirts de Nike qui font scandale
Attentats de Boston : les T-shirts de Nike qui font scandale

Nike a été une nouvelle fois rattrapé par l'actualité. En février dernier, la marque à la virgule avait été contrainte de supprimer une publicité dans laquelle l'athlète sud-africain Oscar Pistorius se vantait d'être aussi rapide que «la balle dans le canon». Et pour cause : le champion venait d'être accusé du meurtre de sa compagne. Ce mois-ci, ce sont les attentats de Boston qui l'ont mise dans l'embarras.

Alors que l'Amérique est encore sous le choc des terribles attaques à la bombe perpétrées dans la capitale du Massachussets le 15 avril, qui ont fait trois morts et des centaines de blessés, Nike a dû retirer de la vente une gamme de T-shirts devenue plus qu'indécente aux yeux de l'opinion publique. Bleu, gris, ou blancs, ils sont tous estampillés «Boston Massacre» et immaculés de tâches rouges sanguinolentes... Commercialisés bien avant avant la tragédie, ils n'ont heureusement rien à voir avec les récents événements.

Des massacres... en baseball

Comme l'a expliqué l'enseigne sportive à l'agence de presse américaine AP lundi dernier, il s'agit simplement d'un clin d'oeil aux supporters des «Yankees», l'équipe de baseball new-yorkaise, dont la rivalité avec les «Red Sox» de Boston est un fait historique. «Les massacres de Boston» font référence, dans la culture sportive, à une série de matches pendant lesquels les joueurs du Bronx ont écrasé ceux des «Red Sox», notamment en 1978.

«Nous avons commencé ce processus (de retrait, ndlr) aussi vite que possible et sommes confiants dans le fait que le produit a été retiré de la distribution», a assuré la porte-parole de Nike, Mary Remuzzi. Retirés petit à petit depuis le 15 avril, ils ont désormais disparu des boutiques Nike comme de chez ses détaillants, mais seront tout de même restés présents en magasin pendant une semaine entière.

VIDEO. Etats-Unis : 2 explosions au marathon de Boston le 15 avril

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant