Attentats dans le nord-ouest du Pakistan, au moins 14 morts

le , mis à jour à 13:19
0
 (actualisé avec précisions, revendication) 
    PESHAWAR, Pakistan, 2 septembre (Reuters) - Deux bombes ont 
tué au moins douze personnes et en ont blessé des dizaines 
d'autres dans un double-attentat commis devant un tribunal du 
nord-ouest du Pakistan, quelques heures après une attaque visant 
une enclave chrétienne de la même région. 
    Les corps de juristes, policiers et civils ont été retirés 
des décombres, a déclaré Haris Habib, qui dirige les secours de 
la ville de Mardan, dans la province de Khyber Pakhtunkhwa. 
    "Il y a d'abord eu une petit explosion suivie d'une 
explosion puissante", a-t-il déclaré à Reuters. 
    Les deux attaques ont été revendiquées par Jamaat-ur-Ahrar, 
la branche pakistanaise des taliban déjà soupçonnée d'être à 
l'origine de certaines des attaques les plus sanglantes commises 
dans le pays, dont celle qui a tué 74 personnes le mois dernier 
dans un hôpital de Quetta.   
    Quatre kamikazes au moins ont participé à l'opération visant 
l'enclave chrétienne dans la région de Khyber. Ils ont été tués 
par les forces de sécurité, a précisé le général Asim Bajwa, 
porte-parole de l'armée, sur son compte Twitter. Un civil et un 
garde de sécurité ont péri. 
    Ces deux attaques n'auront "aucune influence sur la lutte 
sur la guerre contre le terrorisme", a assuré vendredi le 
Premier ministre Nawaz Sharif. 
    "Ces éléments expriment leur frustration en s'attaquant à 
des cibles secondaires. Ils ne doivent plus trouver le moindre 
endroit pour se cacher au Pakistan", a-t-il dit. 
    Ehsanullah Ehsan, porte-parole des taliban, a toutefois 
promis vendredi que d'autres attaques seraient lancées. 
    "Nous demandons aux civils de se tenir éloignés des 
bâtiments des services de sécurité et de ces tribunaux 
non-islamiques. Nous les frapperons de nouveau", a-t-il dit. 
 
 (Kay Johnson et Jibran Ahmad; Henri-Pierre André et Nicolas 
Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant