Attentats contre deux gendarmeries en Corse

le
0
ATTENTATS CONTRE DEUX GENDARMERIES EN CORSE
ATTENTATS CONTRE DEUX GENDARMERIES EN CORSE

AJACCIO (Reuters) - Deux attentats commis avec des tirs de roquette ont visé simultanément jeudi soir deux casernes de gendarmerie en Corse, provoquant de légers dégâts, sans faire de victime, a-t-on appris auprès des gendarmes.

Le premier tir a visé peu avant 20h00 le groupement de gendarmerie de Corse-du-Sud situé caserne Battesti à Ajaccio, et le second celui de Haute-Corse, dans le quartier de Montesoro à Bastia.

A Ajaccio, une roquette sans charge a touché une voiture stationnée dans la caserne, a-t-on précisé. Ces édifices sont particulièrement surveillés et équipés de moyens de surveillance.

Ces attentats n'ont pas été revendiqués.

Ils ont été commis quelques jours après une vague d'interpellations de militants nationalistes corses dans le cadre d'enquêtes sur des attentats contre des résidences secondaires en 2012 revendiqués par le Front de libération nationale de la Corse (FLNC).

Le ministre de l'intérieur, Manuel Valls, a souligné "l'extrême gravité de ces actes commis contre des bâtiments publics, dédiés à la protection des Corses, abritant des gendarmes et leurs familles, et symboles de l'Etat républicain".

"Ces actes ne détourneront en aucun cas l'Etat de son action constante dans la lutte contre toutes les formes de criminalité et de délinquance", dit-il dans un communiqué.

"Ces dernières semaines, gendarmes et policiers ont procédé sur l'île à de nombreuses interpellations dans des affaires de terrorisme et de criminalité organisée. Ils obtiennent des résultats dans des affaires de racket et d'extorsion, qui dérangent manifestement ceux qui veulent faire régner la violence en Corse. Tout sera mis en ?uvre pour retrouver les auteurs de ces actes intolérables", ajoute-t-il.

Roger Nicoli, édité par Gérard Bon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant