Attentats à Bruxelles : tollé après le tweet de Bruno Le Roux visant la droite

le , mis à jour à 12:36
9
Attentats à Bruxelles : tollé après le tweet de Bruno Le Roux visant la droite
Attentats à Bruxelles : tollé après le tweet de Bruno Le Roux visant la droite

«@BrunoLeRoux, je suis bloqué à la gare du midi à Bruxelles, les belges sont sidérés, alors vraiment, tais-toi». Le tweet de l'eurodéputé PS Guillaume Balas résume à lui seul les critiques de tous bords essuyées par le patron des députés PS Bruno Le Roux ce mardi matin, suite à son message posté plus tôt sur Twitter. 

A 9 heures, soit près d'une heure après l'annonce d'explosions meurtrières à l'aéroport international de Bruxelles, Bruno Le Roux a écrit : «Attentats terroristes et protection de notre pays, la droite sénatoriale qui bloque la révision constitutionnelle est irresponsable.» Mardi, le Sénat doit voter solennellement la révision constitutionnelle voulue par François Hollande après les attentats du 13 novembre, dont une version différente de celle de l'Assemblée du volet sur la déchéance de nationalité.

@BrunoLeRoux , je suis bloqué à la gare du midi à Bruxelles, les belges sont sidérés, alors vraiment, tais-toi— Guillaume Balas (@BalasGuillaume) 22 mars 2016

Après son premier tweet, Bruno Le Roux a ajouté deux autres messages : «Mali hier, Bruxelles aujourd'hui, la menace terroriste est toujours forte. Pensées aux victimes. Soutien aux forces de l'ordre #responsabilité» et «Bruxelles attaquée. Solidarité totale et coopération pour vaincre le terrorisme. #TousUnisContrelaHaine».

Mais son premier message a suscité de vives réactions sur le réseau social, y compris de la part de socialistes. «Franchement, le temps n'est pas à la polémique avec la Droite Sénatoriale mais au Rassemblement aux côtés des #Belges#NousSommesBruxelles», a tweeté le député PS du Cher, Yann Galut. «Dans ce contexte de violence et de guerre les polémiques sont coupables. Les démocraties ne survivront que si elles savent se rassembler», a fait valoir l'ex-Premier ministre LR Jean-Pierre Raffarin, toujours sur Twitter. Et Bruno Retailleau, président LR de la région Pays de la Loire, de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


  • mark92 il y a 10 mois

    Il fait peur. Comment peut on voter pour ce monsieur ?? C'est quoi, enfin qui ??

  • mucius il y a 10 mois

    L'AFP voulait sans doute parler du quartier des institutions EUROPEENNES àmha

  • delapor4 il y a 10 mois

    L'AFP a parlé d'un attentat dans un "quartier européen de Bruxelles". Les races existeraient-elles donc alors? Et une partie de l'Europe aurait-elle cessé d'être "européenne"?

  • bordo il y a 10 mois

    Très très bon, ce garçon. Surtout il paraît doté d'un vrai esprit d'a-propos, de sens politique et sait en toute circonstance, hiérarchiser ce qui est important. Et c'est au pouvoir... Cela fait froid dans le dos.

  • M6697655 il y a 10 mois

    le grand écart à la hollande vous connaissez : on sort la mine défaite et on condamne les affreux attentats; on décore le ministre saoudien de la légion d'honneur , la plus haute distinction française!!!

  • SuRaCtA il y a 10 mois

    La politique politicienne comment vraiment à monter à la tête d'une partie de ces irrepsonables sont sensé nous gouverné... Les racourcits de ce Le Roux sont sidérant, j'espère qu'il sera sanctionné et reconnaitra avoir été totalement dépassé sur le sujet et en tirera toute les conséquences en rendant son tablier...

  • M2266292 il y a 10 mois

    Les PS sont des ânes, ils subissent, se protègent eux et laissent le peuple livré à lui même. Bientôt une révolution pour virer ces incapables

  • dotcom1 il y a 10 mois

    La gauche n'a pas de coeur, il vient de le démontrer.

  • mfouche2 il y a 10 mois

    Les socialos ne sont bons qu'à essayer de récupérer drames, accidents, attentats, pour se refaire une santé politique perdue pour trés , trés longtemps.