Attentats : 81% des Français prêts à se mobiliser

le
4
Attentats : 81% des Français prêts à se mobiliser
Attentats : 81% des Français prêts à se mobiliser

Après les attentats qui ont fait 17 morts en trois jours, les Français n'ont pas peur. C'est ce qui ressort de notre sondage exclusif Odoxa à paraître dans «le Parisien Dimanche» et «Aujourd'hui en France». 81% des Français se disent prêts à se mobiliser pour rendre hommage aux morts de « Charlie Hebdo ». Une émotion collective encore renforcée par la tragique prise d'otages de la porte de Vincennes vendredi, attentat antisémite qui a fait quatre victimes. 

«Cela ne signifie pas forcément qu'ils seront autant dans la rue, mais ce résultat indique un potentiel de manifestation», précise Gaël Sliman, président de l'institut Odoxa. Malgré les rumeurs, propagées sur les réseaux sociaux, de menaces sur cette marche d'autant plus «sensible» qu'elle réunira de nombreux leaders internationaux, les Français devraient affluer en masse pour dire non à la terreur. Au vu de ce sondage, le «record» historique des 1,3 millions de manifestants qui s'étaient dressés contre l'arrivée au pouvoir de Jean-Marie Le Pen entre les deux tours de la présidentielle de 2002 devrait même être dépassé, selon Sliman.

Autre enseignement précieux, cette mobilisation apparaît unanime dans le pays, transcendant les sympathies partisanes. A gauche (90 %), à droite (75 %) et même au FN (78 %), on se déclare mobilisé. Ce dernier point montre que les sympathisants frontistes ne sont pas convaincus par les justifications de Marine Le Pen accusant l'«UMPS» de l'avoir «exclue» de la manif.

79% approuvent l'union nationale

LP/Infographie

Tout aussi révélatrice du climat régnant ces jours-ci en France, est l'approbation massive, dans notre sondage, de l'union nationale prônée par les responsables politiques, Hollande et Sarkozy en tête. Malgré leur défiance envers la classe politique, les Français sont 79 % à approuver cet appel à l'union. «Certains suggéraient que cette dynamique d'union avait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5441845 le samedi 10 jan 2015 à 22:18

    "La mobilisation n'est pas la guerre": Thème du débat au parlement le premier août 1914. Quant a la suite...

  • ppetitj le samedi 10 jan 2015 à 21:12

    Combien prendraient les armes ?

  • sarestal le samedi 10 jan 2015 à 20:43

    amedy coulibaly libéré au titre des remises de peine ... merci QUI !!!!!

  • LeRaleur le samedi 10 jan 2015 à 20:10

    On verra ce qu'ils diront quand un ou plusieurs kamikazes vont se faire sauter dans un lieu plein de monde.