Attentat suicide contre les forces kurdes à Kamichli, en Syrie

le
0
    BEYROUTH, 30 avril (Reuters) - Un attentat suicide a coûté 
la vie à au moins six membres de la police paramilitaire kurde 
samedi à Kamichli, dans le nord-est de la Syrie, rapporte 
l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).  
    L'attaque a visé un point de contrôle et également blessé 
cinq autres membres des Asayich, selon l'ONG basée à Londres. 
    L'attentat n'a pas été revendiqué. Les djihadistes de l'Etat 
islamique ont déjà visé les forces kurdes à plusieurs reprises 
dans la région.      
    La semaine dernière, de rares affrontements ont été signalés 
entre les miliciens kurdes et les forces syriennes à Kamichli, 
avant la conclusion d'un cessez-le-feu. L'armée gouvernementale 
tient encore quelques quartiers de la ville, dont le 
centre-ville et l'aéroport.   
    Les Kurdes contrôlent de vastes pans de territoires du 
nord-est de la Syrie, dont la majeure partie du gouvernorat de 
Hassaké, où se trouve Kamichli.  
     
 
 (John Davison; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant