Attentat suicide au Tchad, trois tués et une dizaine de blessés

le
0

N'DJAMENA, 8 novembre (Reuters) - Deux femmes kamikazes ont tué au moins trois personnes et en ont blessé une dizaine d'autres dimanche lors d'un attentat suicide dans une localité tchadienne, a annoncé un porte-parole de la police. Le village de pêcheurs de Ngouboua, sur les rives du lac Tchad, abrite des Tchadiens déplacés ainsi que des réfugiés nigérians ayant fui les violences de l'Etat islamique en Afrique de l'Ouest, nouveau nom des insurgés de Boko Haram. Des activistes ont déjà attaqué cette localité à plusieurs reprises par le passé. Les deux femmes kamikazes ont également péri dans les explosions. Le Tchad est au premier plan de la lutte contre les islamistes de l'ex-Boko Haram, dont l'insurrection est partie du nord-est du Nigeria. Les islamistes mènent des attaques transfrontalières au Tchad, au Cameroun et au Niger à partir de leurs repaires nigérians. (Moumine Ngarmbassa; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant