Attentat près d'un sanctuaire chiite de Damas, au moins 30 morts

le
0
    AMMAN, 31 janvier (Reuters) - Un double attentat suicide a 
fait au moins 30 morts et des dizaines de blessés dimanche à 
Sayeda Zeïnab, le principal quartier chiite de Damas, a annoncé 
le ministère syrien de l'Intérieur. 
    La télévision d'Etat syrienne a diffusé des images de 
bâtiments en feu et de carcasses de voitures près du plus 
important sanctuaire chiite de Syrie, sans fournir d'autres 
précisions. 
    Ce quartier très peuplé de la banlieue sud de la capitale 
syrienne accueille de nombreux pèlerins chiites venant d'Iran, 
du Liban et d'autres pays musulmans qui souhaitent se recueillir 
dans le mausolée de Sayeda Zeïnab, petite-fille du prophète 
Mahomet et fille du premier imam chiite, Ali ben Abi Taleb. 
    Le quartier avait été le théâtre de violents combats pendant 
les premiers temps du conflit syrien, qui a débuté en 2011, mais 
l'armée de Bachar al Assad appuyée par les miliciens libanais du 
Hezbollah l'avait depuis sécurisé en établissant de nombreux 
postes de contrôle à sa périphérie. 
    De nombreux miliciens libanais, irakiens et iraniens venus 
combattre en Syrie aux côtés des forces gouvernementales ont 
justifié leur présence par la nécessité de protéger le mausolée 
de Sayeda Zeïnab. 
    La double explosion de dimanche s'est produite alors que des 
représentants du gouvernement syrien et de l'opposition sont 
arrivés à Genève pour des pourparlers de paix sous l'égide des 
Nations unies. 
      
 
 (Suleiman Al-Khalidi; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant