Attentat meurtrier à Copenhague lors d'un débat sur l'islamisme

le
0
Des dizaines de coups de feu ont été tirés samedi après-midi à Copenhague contre un bâtiment qui accueillait un débat sur l'islamisme et la liberté d'expression.
Des dizaines de coups de feu ont été tirés samedi après-midi à Copenhague contre un bâtiment qui accueillait un débat sur l'islamisme et la liberté d'expression.

Un homme a criblé de balles samedi à Copenhague un centre culturel qui abritait un débat sur l'islamisme et la liberté d'expression, auquel participaient l'auteur d'une caricature de Mahomet et l'ambassadeur de France, faisant un mort et blessant trois policiers. "Le Danemark a été touché aujourd'hui par un acte de violence cynique. Tout porte à croire que la fusillade [...] était un attentat politique et de ce fait un acte terroriste", a affirmé la chef du gouvernement danois, Helle Thorning-Schmidt. Paris a immédiatement condamné "avec la plus grande fermeté" cette "attaque terroriste" qui a eu lieu vers 15 heures GMT.La police a d'abord parlé de deux assaillants présumés, ayant pris la fuite à bord d'une Volkswagen Polo. Le véhicule vide a été retrouvé quelques heures plus tard, à proximité du lieu de l'attaque et d'une gare. Puis quatre heures après l'attaque, les forces de l'ordre ont indiqué que "les premiers témoignages indiquent qu'il n'y avait qu'un auteur" des coups de feu. La police a diffusé une photo, apparemment prise dans un parking, d'un homme vêtu d'une doudoune foncée et d'un bonnet ou d'une cagoule bordeaux, avec un signalement : 25 à 30 ans, environ 1,85 m, athlétique."Ils nous ont tiré dessus de l'extérieur"L'ambassadeur de France au Danemark François Zimeray a décrit un assaut brutal. "Ils nous ont tiré dessus de l'extérieur. C'était la même intention que [l'attaque contre] Charlie Hebdo sauf qu'ils n'ont...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant