Attentat manqué en Allemagne : il s'en est fallu de peu

le
1
Vendredi dernier, les services secrets allemands ont localisé à Chemnitz un jeune Syrien soupçonné de préparer un attentat de grande ampleur en Allemagne.
Vendredi dernier, les services secrets allemands ont localisé à Chemnitz un jeune Syrien soupçonné de préparer un attentat de grande ampleur en Allemagne.

Vendredi dernier, le Bundesnachrichtendienst, les services secrets allemands, localise à Chemnitz, une petite ville de l'ancienne Allemagne de l'Est, un jeune Syrien soupçonné de préparer un attentat de grande ampleur en Allemagne. Samedi, un commando spécial lance l'assaut et pénètre dans l'immeuble où le Syrien Jaber Albakr a été repéré. Il aurait fabriqué lui-même dans le petit appartement de Chemnitz plusieurs centaines de grammes de TATP, ce même explosif ultra-puissant utilisé lors des attentats de Paris et de Bruxelles.

Arrêté par des compatriotes

Mais, dans la confusion générale, Jaber Albakr réussit à prendre la fuite. La police du Land de Saxe ne parvient pas à le rattraper. Ce n'est que dimanche qu'Albakr est arrêté à Leipzig, à 80 kilomètres de là. Trois compatriotes syriens auxquels il avait demandé l'asile pour la nuit l'ont reconnu grâce aux photos diffusées dans tout le pays. La communauté syrienne en Allemagne, alarmée, s'est mobilisée : elle a diffusé le portrait d'Albakr sur Facebook et a appelé à le livrer aux forces de l'ordre. Pendant que l'un des Syriens se rend au poste de police le plus proche avec une photo d'Albakr, les deux autres le ligotent au canapé à l'aide d'un câble. Un peu après minuit, la police arrive sur les lieux et arrête le fugitif. C'est une belle opération pour les services secrets allemands qui, au début du mois de septembre, avaient...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 8 mois

    Alors la mère Merkel t'en veux encore plus des immigrants ??????????????