Attentat du métro de Minsk : les deux accusés condamnés à mort

le
0
Le Bélarus est le seul pays du continent européen à appliquer encore la peine capitale.

La Cour suprême du Bélarus a condamné à la peine de mort, mercredi, deux hommes reconnus coupables d'avoir organisé un attentat terroriste dans la capitale, Minsk, qui avait fait quinze morts le 11 avril dernier.

Les accusés, Dmitri Knovalov et Vladislav Kovalev, «représentent un danger extrême pour la société et il faut leur infliger la peine capitale» a déclaré le juge.

Le premier, qui avait officiellement reconnu sa culpabilité, est condamné pour avoir commis un «acte de terrorisme» en déposant une bombe à la station Oktiabraskaya, en plein centre de Minsk. Il s'agissait de l'attaque la plus meurtrière dans l'ancienne république soviétique depuis son indépendance.

Le second accusé a été jugé comme complice. Il aurait aidé son collègue à «activer l'explosif». Lors de la réquisition du parquet, le 15 novembre dernier, Vladislav Kovalev avait déclaré que ses aveux lui avaient été «soutirés sous la contrainte».

Chasse aux dissidents

À Minsk, le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant