Attentat de Paris : Salah Abdeslam a-t-il paniqué ?

le
1
Salah Abdeslam est l'un des auteurs présumés des attentats de Paris.
Salah Abdeslam est l'un des auteurs présumés des attentats de Paris.

C'est l'homme le plus recherché du pays. Salah Abdeslam, l'un des auteurs présumés des attentats de Paris, aurait-il pris peur au moment de se faire exploser, le 13 novembre dernier ? Si rien ne permet de l'affirmer, c'est aujourd'hui l'une des thèses évoquées par les enquêteurs, rapportent des journalistes de l'Obs.

Selon les derniers éléments de l'enquête, Salah Abdeslam se trouvait dans le XVIIIe arrondissement de la capitale, vendredi dernier. Une Clio, louée à son nom, a d'ailleurs été retrouvée dans la zone, tandis que son téléphone portable a été localisé dans cet arrondissement. Le suspect aurait ainsi conduit les trois kamikazes du Stade de France, avant de revenir se garer dans le nord de Paris.

Le XVIIIe arrondissement était-il visé ?

Il aurait ensuite contacté deux amis, afin d'être exfiltré en voiture. Deux hommes seraient alors venus de Belgique pour lui faire passer la frontière, où ils ont été contrôlés sans être interpellés. Lors de leurs auditions, les deux jeunes belges ont affirmé que Salah Abdeslam se trouvait en état de "choc" et qu'il portait une ceinture d'explosifs.

Des témoignages qui viennent étayer la thèse selon laquelle l'homme aurait reculé au dernier moment. Devait-il se faire exploser dans le XVIIIe arrondissement ? L'hypothèse est plausible. Si aucune attaque n'a eu lieu dans le coin, la zone avait toutefois été évoquée par Daech dans son communiqué de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gert12 le jeudi 3 déc 2015 à 12:05

    il portait une ceinture explosive et a été conrôlé par la police.Et la police ne l'a pas vu ?