Attentat de Nice : une plaie toujours à vif

le
0
Place Masséna à Nice. Les commémorations de l'attentat du 14 juillet 2016, qui a fait 86 morts e 434 blessés, se dérouleront sous haute sécurité.  
Place Masséna à Nice. Les commémorations de l'attentat du 14 juillet 2016, qui a fait 86 morts e 434 blessés, se dérouleront sous haute sécurité.  

Sur la place Masséna à Nice, un gigantesque velum affiche dignement ses couleurs bleu blanc rouge. Tout juste érigé, il abritera le 14 juillet quelque 2 000 invités aux cérémonies en hommage aux 86 victimes et 434 blessés de l'attentat de la Promenade des Anglais. « Depuis six mois, des centaines d'individus se mobilisent pour organiser cet événement en concertation avec les familles de victimes », confie Anthony Borré, directeur de cabinet du maire de Nice Christian Estrosi. C'est une ville sous haute surveillance et ultra-sécurisée qui s'apprête à vivre cette date anniversaire aussi attendue que redoutée.

Comme des milliers de personnes, Katou, 35 ans, viendra « pour prouver que l'on n'oublie pas ceux qui nous ont quitté et que nous sommes toujours aussi soudés ». Cette Niçoise d'origine tunisienne l'admet : « Ça va être difficile. Je vais prendre mon gros paquet de mouchoirs, on va tous pleurer, mais ça nous fera du bien d'être tous ensemble ». « Être là c'est un symbole, pour montrer aussi qu'on n'a pas peur de sortir dans la rue », souligne de son côté Théo, pompier de 20 ans. Entre recueillement et solidarité, la journée démarrera dès 9 heures par un hommage participatif : 12 000 plaques seront déposées par des Niçois sur le Quai des États-Unis. Filmées par un drone, elles formeront vues du ciel un immense message de 170 mètres de long. À 16 h 30, depuis les promenoirs et grâce...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant