Attentat de Nice : les dernières avancées de l'enquête

le
0
Mohamed Lahouaiej Bouhlel est présenté comme un homme violent.
Mohamed Lahouaiej Bouhlel est présenté comme un homme violent.

Quatre jours après l'attentat de Nice qui a fait 84 morts, dont 10 enfants et adolescents, l'enquête avance. Les gardes à vue se succèdent pour tenter d'en savoir plus, notamment sur les motivations de Mohamed Lahouaiej Bouhlel. Voici les derniers éléments importants de l'enquête.

Six personnes en garde à vue

Ce lundi, six personnes étaient toujours en garde à vue. Trois se trouvaient à Nice. Les autres ont été transférées à Levallois-Perret, près de Paris, pour être interrogées dans les locaux de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Parmi les personnes entendues figurent un homme de 37 ans et un couple d'Albanais. L'homme de ce couple est suspecté d'avoir fourni le pistolet à Mohamed Lahouaiej Bouhlel. Mais, pour le moment, le ministre de l'Intérieur souligne qu'il n'y a toujours aucun lien avéré entre le tueur et l'État islamique. « Le mode opératoire emprunte totalement à ce que sont les messages de Daech », a-t-il ajouté. Peu de temps avant l'attaque, Mohamed Lahouaiej Bouhlel avait envoyé un SMS « se félicitant de s'être procuré un pistolet 7,65 et évoquant la fourniture d'autres armes ». Parmi l'entourage du chauffeur-livreur de 31 ans, un homme de 22 ans est soupçonné d'avoir fourni un soutien logistique. Ce dernier conteste cette version. L'ex-femme du tueur a, elle aussi, été entendue par les autorités. Sa garde à vue a pris fin dimanche matin.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant