Attentat de Nice : «Le caractère terroriste ne peut être nié», déclare Hollande

le , mis à jour à 09:26
11
Attentat de Nice : «Le caractère terroriste ne peut être nié», déclare Hollande
Attentat de Nice : «Le caractère terroriste ne peut être nié», déclare Hollande

«La France est éplorée, affligée, mais sera toujours plus forte.» Dans une courte allocution télévisée quelques heures après l'attaque meurtrière de Nice (Alpes-Maritimes), le président François Hollande a assuré que le gouvernement ne baisserait pas les bras face à «cette attaque, d'une violence absolue, dont le caractère terroriste ne peut être nié». Le chef de l'Etat a annoncé la poursuite des opérations de défense à l'intérieur mais aussi à l'extérieur de l'Hexagone.

 

Renforcement des opérations extérieures. «Nous continuerons à frapper ceux qui nous attaquent sur notre propre sol», a insisté François Hollande à l'issue d'une réunion de crise avec son Premier ministre. «Nous allons encore renforcer notre action en Irak et en Syrie.» «Après Paris en janvier 2015, puis Paris au mois de novembre, avec Saint-Denis, voilà que Nice est à son tour touchée. C'est toute la France qui est sous la menace du terrorisme islamiste. Alors nous devons faire preuve d'une détermination sans faille.»

 

Vers un Etat d'urgence prolongé de 3 mois. «Nous devons rehausser encore notre niveau d'alerte (...) maintenir à un haut niveau l'opération sentinelle.» Et le président de faire appelle à «la réserve opérationnelle pour venir soulager les effectifs» déjà épuisés par les précédents attentats. «L'etat d'urgence, qui devait prendre fin le 26 juillet, sera prolongé de 3 mois. Un projet de loi sera soumis au parlement d'ici la fin de semaine.»

 

VIDEO. Attaque de Nice : «Le caractère terroriste ne peut être nié», selon Hollande

 

>> Ce que l'on sait de l'attaque.

 

Un symbole frappé. «La France a été frappée le jour de sa fête nationale, le 14 juillet, symbole de la liberté, parce que les droits de l'homme sont niés par les fanatiques, et que la France est forcément leur cible.» Après avoir renouvelé sa «solidarité à l'égard des victimes», le président a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 28351485 il y a 6 mois

    LES politicards ont leurs guerres et les peuples ont leurs morts ! L'effet boomerang d'une politique misérable

  • frk987 il y a 6 mois

    Qu'on a choisi Mucius, que des demeurés mentaux ont choisi, nuance.

  • mucius il y a 6 mois

    Hollande : «Ce qui nous menace, c’est la montée des populismes, mais je ne me laisserai pas intimider par les menaces». Quel visionnaire notre président à nous qu'on a choisi en 2012...

  • M8252219 il y a 6 mois

    FH aura la palme du quinquennat le plus sanglant de la Veme république. !!!

  • M8252219 il y a 6 mois

    Depuis 1 an et demi ce sont 425 assassinats en France par des terroristes islamistes . Monsieur le Président qui parlez de protéger la maison France, il serait nécessaire que vous compreniez que ce ne sont pas vos incantations qui vont arrêter le massacre de nos compatriotes mais la fermeté dans la condamnation et la mise hors d'état de nuire définitive de ces assassins . pas de droits de l'homme sans devoir.

  • frk987 il y a 6 mois

    Toujours coupable FH à force de ne RIEN faire à part de faire couper les cheveux et faire du scooter.

  • M6697655 il y a 6 mois

    il est sûr que c'est un attentat terroriste ??? bof petit mec va :((

  • M7166371 il y a 6 mois

    l'état d'urgence n'est qu'un affichage politique , grèves , manifestations , casseurs, spectacles , coupe de foot, rassemblements etc, tout cela ne devrait pas exister en période d'état d'urgence , c'est surréaliste.

  • M2833874 il y a 6 mois

    Le protecteur de la "Maison France" a parlé!

  • M7166371 il y a 6 mois

    démission !